Une meilleure collaboration grâce à l’auto-apprentissage de la 3D

Pourquoi avons nous créé un Club Minecraft ?

Nous voulions trouver un jeu pour développer les capacités d’auto-apprentissage de nos enfants.

Après quelques rounds d’essais, les premiers résultats ne se sont pas fait attendre : plus grande concentration, meilleur investissement dans les apprentissages et une ambiance générale agréable grâce à une meilleure collaboration entre les enfants.

maxresdefault

Minecraft comme outil de création 3D

Pour l’ensemble des intervenants, Minecraft n’est pas seulement un jeu mais c’est aussi un outil de création. Pour vous en convaincre il vous suffit de taper Minecraft dans YouTube pour voir les réalisations de cette communauté de joueurs. Les joueurs à travers le monde entier arrivent à faire ce qu’ils veulent de ce jeu, et à le transformer en outil d’apprentissage de la 3D. Cette réflexion a conduit plusieurs professeurs à expérimenter des ateliers Minecraft dans leurs classes.

pyrkon_2013_minecraft

Minecraft à l’école, mythe ou réalité ?

Il est ainsi possible d’utiliser Minecraft en cours de langues, d’éducation civique ou d’histoire, pour recréer le fonctionnement et l’architecture d’anciennes civilisations ou de se lancer dans la création d’un scénario puis d’utiliser les événements rencontrés au cours de la partie pour écrire un journal. Des projets d’envergures qui nécessitent de la part des élèves coordination, entraide et écoute.

La possibilité offerte de jouer en ligne à plusieurs permet aux élèves de collaborer sur des projets et de développer un esprit d’entraide. Les joueurs plus expérimentés partageant leurs connaissances du jeu donnant conseils et astuces et n’hésitant pas à proposer leur aide. Enfin la possibilité de simplement se balader dans le monde pour voir ce que font les autres joueurs. Tout cela permet un environnement propice à la créativité, chacun étant encouragé à modifier, améliorer, mixer ses créations avec l’aide des autres joueurs.

images-2

Jeu en ligne… Et ancré dans la réalité

Tous les participants n’ont pas besoin d’être derrière un écran, on peut assigner un rôle à chacun: les architectes pour la conception des plans sur papier, les documentalistes pour la recherche documentaire, les constructeurs avec chacun leurs spécialités, l’administrateur du serveur pour s’assurer que tout se passe bien jusqu’au journaliste chargé de rendre compte de l’avancée du projet.

Nous pouvons connecter un poste avec un vidéoprojecteur pour que tout le monde puisse suivre l’avancée du projet et permettre aux élèves de présenter une réalisation ou partager une idée à l’ensemble du groupe.

images-4

Minecraft et la science

En réalité de nombreux élèves ont déjà appris par eux même les bases de la programmation grâce à Minecraft. Il existe des milliers de vidéos expliquant le fonctionnement de la redstone et bon nombre d’entre elles ont été réalisées par des jeunes.

L’importance de l’autoapprentissage en peer-to-peer (bien plus efficace que d’écouter un professeur!).

images-5

Minecraft Education Edition

Minecraft Education Edition, une version donnant accès à des fonctionnalités avancées non présentes dans le jeu d’origine comme le bloc information permettant de donner des consignes ou la possibilité de délimiter des zones de constructions, de téléporter tous les joueurs.

Pour plus d’information: rejoignez notre club, notre newsletter, suivez notre page Facebook et notre groupe Facebook !

Publicités

Growth Hacking et Grandes Jorasses

Cette semaine, nous avons testé le concept du tourisme entrepreneurial. L’idée est simple: se retrouver entre entrepreneurs de la nouvelle économie, venus d’horizons et de marchés différents, avec pour point commun, l’envie féroce d’innover et un gros appétit pour voir se développer un entrepreneuriat conscient.

Nous n’avons pas encore la formule magique, mais voici ce qui nous a beaucoup plu:

1- L’agenda flexible.

Comme nous arrivions tous de villes et de pays différents, certains sont arrivés en retard, d’autres ont dû partir en avance, ou zapper une activité (pour servir un client singapourien exigeant au téléphone!). Comme il y avait plusieurs possibilités d’activités, des parcours plus ou moins exigeants physiquement, nous avons tous pu à un moment ou à un autre apprendre à se connaître et à échanger deux ou trois tuyaux et bons plans d’entrepreneurs.

2- La haute montagne en été

Pour plein de raisons, on circule bien, il fait beau, on est hors saison, donc tout est moins cher, il y a moins de monde, donc pas d’attente, c’est rafraichissant et cela change des foules sur les plages.

20160609_155741[1]

 

Toutes les personnes que nous avons rencontré nous ont semblé plus facilement enclin à engager la discussion (moins de clients, moins de stress, moins d’hyper dépendance à la neige…).

20160609_120212[1]
Cascade et fonte des glaciers
3- Le lieu de créativité et d’innovation

Nous étions à Argentière, dans le centre-ville (Argentière, c’est plus de soleil et plus de neige que la ville voisine de Chamonix, selon les locaux !), et la configuration des lieux (Les Rives d’Argentière) permet à chacun d’entre nous d’avoir son indépendance, mais aussi d’avoir plusieurs lieux de partage (petit déj commun, salon, jacuzzi, terrasse, cinéma…).

20160610_100511[1]

Avec 4 chalets différents, cela permet une taille de groupe d’entrepreneurs flexible. Pendant les repas (croute au fromage, mais aussi super fraisiers d’un traiteur art culinaire.

4- Des activités pour tous les goûts, qui renforcent notre coté « entrepreneurs conscients ».

On a pu profiter d’une séance de cinéma-débat sur les glaciers, avec un expert de la question. Nous avons aussi eu plusieurs possibilités de randonnée, pour voir les vaches (il y avait des urbains parmi nous!), et entendre parler des bouquetins, des ours et des autres grands prédateurs de la région Haute Savoie, tout en contemplant une magnifique cascade et en écoutant l’importance et le fonctionnement d’un barrage hydraulique voisin, notamment pour gérer les volumes d’eau colossaux qui dévalent de la montagne lorsque les glaciers fondent. Les vues du ciel sont incroyables.

FB_IMG_1465717541857[1]

5- Une bonne dose d’adrénaline

Pour les adeptes de sensations fortes, nous avons testé pour vous le vol en hélicoptère, clou du spectacle le dernier jour. Une montée en douceur, et une descente sensationnelle. Notre pilote était impressionnant, il s’est rapproché de plusieurs pics, ou autres dents, avant de redescendre (240 km / h quand même), avec deux ou trois virages à vous couper le souffle. Dans notre hélico, nous avons eu une météo incroyable (soleil, pas de vent), et une vue géniale sur les Grandes Jorasses (sans doute une de ces expériences les plus éblouissantes à faire une fois dans sa vie).

20160610_103507[1]

6- Découvrir le territoire

Nous sommes tous pressés, mais ce serait une honte de ne pas prendre le temps de découvrir cette merveilleuse région en Haute Savoie. Nous étions accompagné lors des randonnées, de guides de haute montagne pour découvrir notamment les villages, les barrages (Emosson), les cascades et les glaciers. En plus d’être plutôt « très beaux-gosses » (mesdames!), ils nous ont appris des tonnes de trucs sur les glaciers, sur l’eau, sur la faune, sur la flore et sur les grandes épopées de l’alpinisme. En chemin, nous avons croisé plusieurs parisiens, qui ont « tout lâché » pour venir vivre au calme, ouvrir un bar ou un restaurant sympa.

20160609_114036_001[1]

C’est indispensable en montagne; seul, on a vite fait de se perdre !!! Cela arrive même aux habitants. On est aussi allé écouter le soir des artistes locaux qui se produisaient sur la scène du Jazz Club local, la Maison des Artistes.

20160609_200716[1]

Bref, on a passé des superbes journées, on a rencontré une sélection d’entrepreneurs de la nouvelle économie, venus de tous horizons qui donnent la pêche, qui ont envie de changer le monde, on a pu se rapprocher de la nature et toucher du doigts ce qu’il se passe avec notre environnement.

 

Enfin et surtout, nous avons profité d’un accueil et d’une organisation impeccable. Un grand merci à Marc, Guillaume, Jennifer, Romain et à toute l’équipe pour leur sourire du soir au matin. Pour plus d’info #eductourlesrivesdargentiere.