Plusieurs communautés de valeurs et d’intérêts pour s’attaquer aux grands enjeux environnementaux de notre époque.

A l’occasion de la parution de cet interview par Le Dauphiné, j’en profite pour vous tenir informés de l’avancement des différents projets de création de communautés thématiques et des différentes initiatives qui se développent rapidement dans notre région.

Sauver la planète, ok mais comment s’y prendre ?

Tout d’abord, merci au Dauphiné pour ce portrait, et pour sa parution le 25 Juillet 2019. Très apprécié.

Comme indiqué dans l’article, nous développons plusieurs marques, plusieurs initiatives concrêtes, plusieurs labs et plusieurs communautés autour des sujets suivants et des centres d’intérêt qui ont du sens, en ces temps de changement climatique:

  • Hack Your Style pour favoriser le développement de la mode éthique, consciente et durable. L’article évoque notamment notre dernier défilé en plein air.
  • Syntezia pour le développement des méthodes et des technologies de l’éducation, de l’apprentissage, et pour la dissémination des initiatives de qualité de la vie et d’intelligence collective autour des objectifs de développement durable.
  • SnailMob Lab avec Isis Gouédard et Isynnov pour le développement d’ateliers ludifiés permettant l’émergence de plans d’action et de services liés au futur de la mobilité douce, notamment pour les zones d’hypercentre et pour les zones péri-urbaines. Les prochains rendez vous se dérouleront à Thessalonique et à Genève.
  • AgileNetup pour les écosystèmes émergents (objets connectés, fablabs, wearables, transformation digitale)
  • La conception universelle qui apporte des solutions concrêtes et rapides pour mettre en place un leadership inclusif, qui favorise la créativité et l’innovation.
  • AgileNetup Gaming pour l’acquisition des compétences futures et la découverte des métiers liés à l’intelligence artificielle, la réalité augmentée, réalité mixte, réalité virtuelle, ateliers de robotique, de cobotique, de création de jeux vidéos et d’initiation à la conception 3D.
Récent atelier d’intelligence collective d’IsYnnov sur les sujets de mobilité et d’égalité femme-homme.

D’autres initiatives associatives liées aux énergies durables, à l’hydrogène vert, aux communautés de tiers lieux, de consomm’acteurs, de makers/diy/fablabs et de beta-testeurs.

Nous préparons également des rassemblements de parties prenantes actives dans la mise en oeuvre de solutions innovantes liées à la ville et au bâtiment intelligent, solutions qui se mettent également en place depuis plusieurs mois. Nous aurons prochainement des nouvelles sur ces sujets.

Interview du Dauphiné Libéré. Crédits photo: Cathy Falquet. La plume ébouriffée.

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous appeler au 0041795611054 ou à me contacter par email: yves.zieba@syntezia.com.

2 réflexions sur “Plusieurs communautés de valeurs et d’intérêts pour s’attaquer aux grands enjeux environnementaux de notre époque.

  1. Bonjour Yves,Au sujet de la mobilité douce. Cela fait 1 an que je me rends vers Cornavin depuis Thoiry. Environ 7000 km réalisé. 17.5 km x 2 chaque jour travaillé par tous les temps.Le principal problème est lié à la législation française pour les VAE45.Cela reste un vélo (16.5kg) 350W. Et surtour360 kcal de dépensé chaque jour. (Matra d11 race)Mais là législation considère comme une moto ce vélo de course en carbone.Il faut (en France):1 plaque d’immatriculation de la taille de celle d’une motoDes pneus homologués VAE45 (même s’ils sont moins adhérents que des pneus de vélos standards)Un casque homologué qui est presque comme celui d’un scouter, donc trop chaud l’été.Des gants moto homologués CE.Une assurance vélo 45 (difficile à trouver)Ne pas rouler en France sur les pistes cyclables. De plus trop souvent les pistes cyclables ne sont pas continues, et s’arrêtent renvoyant l’usager dans la circulation.Sans oublier toutes les voitures et camions de livraison qui considèrent les pistes cyclables comme des emplacements de parc.

    Bref, la législation est à revoir.  Cordialement,Bertrand

    Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

    1. Merci Bertrand pour ce témoignage. Il y a effectivement du travail à faire tant au niveau des comportements que des législations. D’autant plus que nous sommes dans une zone transfrontalière.

Les commentaires sont fermés.